Avis de décès » Suzanne Routhier

Suzanne Routhier

1950 - 2024

Share your Memorial with Family & Friends

À l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec (IUCPQ), le 23 juin 2024, à l’âge de 73 ans, est décédée madame Suzanne Routhier, conjointe de monsieur Denis Savard, fille de feu Gemma Falardeau et de feu Jean-Charles Routhier. Elle demeurait à Québec.

La famille recevra les condoléances, en présence des cendres, à la
Résidence funéraire Réjean Hamel et Filles Inc.
11384, boulevard Valcartier
Loretteville (Québec) G2A 2M6;

le dimanche 14 juillet 2024, de 10 h à 13 h 00. Une cérémonie sera célébrée au salon le même jour à 13 h. Une inhumation aura lieu à une date ultérieure au cimetière St-Ambroise de Loretteville.

Adorée de son conjoint, elle s’est impliquée avec générosité et cœur dans la vie de ses nièces et neveu ainsi que de ses chers petits neveux qu’elle aimait comme ses petits-enfants. Elle laisse dans le deuil, outre son conjoint, ses frère et sœur : Denise et Michel (Line Fortier Routhier); ses belles-sœurs : Céline (Serge Hamel) et Nicole (Michel Rousseau), ainsi que plusieurs neveux, nièces, petits neveux, petite nièce, autres parents et ami(e)s.

L’ont précédée, son frère Pierre, ses beaux-frères et belles-sœurs : Murielle, Ghislaine, Bruno, Richard et André.

Vos témoignages de sympathie peuvent se traduire par un don à la Fondation de l’Institut de cardiologie et de pneumologie de Québec (IUCPQ), 2700, chemin des Quatre-Bourgeois, 2e étage, bureau Y-2315, Québec (Québec) G1V 0B8, téléphone 418 656-4999. Site Internet : http//iucpq.qc.ca.

Pour renseignements : téléphone : 418-845-6161, courriel : salonfuneraire@videotron.ca

Guestbook

Celebrate Suzanne's life with a short message, photo or video!

Merci sincères pour vos souhaits de sympathies

Ecrit par Denise le 2024-07-15

Denise et Michel, mes sincères condoléances pour la perte de votre soeur. Soyez assurer de nos prières.

Ecrit par Louise Robichaud le 2024-07-12

Sincères condoléances à ma petite maman, Michel et Denis. Patrick

Ecrit par Patrick Beaupré le 2024-07-11